Grâces au C I E L


Grâces au C I E L
DAN.338 le 13-12-2022 à 10:45 citer

Avant de commencer à lire ce qui va suivre, le lecteur devra chasser de son esprit (faire abstraction de) ce qu'il a l'habitude d'entendre et d'accepter en terme de solutions.

Tout le monde connait les éléments de solution qui, en 420, mènent à Dabo (au célèbre rocher de...), et à partir des éléments tels que Golfe Juan et la distance de 559 km (55,9 cm sur la carte 989) issue de calculs liés au jour sidéral et à la vitesse de la lumière, sans oublier la valeur de 33 cm pour obtenir une altitude de 650 m.

Il est à noter qu'une plaque au sommet du rocher indique pourtant 650,22 m et si c'était cette altitude qui devait être retenue, alors le nombre des mesures aurait pu être 1 970,364 et non 1 969,697.

Etant donné que depuis l'énigme 530 j'ai choisi des solutions (Ouverture, mesure, lumière) différentes, mes hypothèses de jeu ne peuvent pas être identiques, ni similaires, à celles qui sont communément admises reposant sur une unique mesure/valeur de mesure (pied de 33 cm).

Ma soluce 420 n'échappera pas à la règle, je vais obtenir une alternative à Dabo, ce qui était déjà le cas dans l'énigme précédente (la 500).

Si l'Ouverture n'entre pas en compte dans cette énigme, ce n'est manifestement pas le cas de la lumière (sa nature) et de la mesure (sa valeur), ces éléments ayant déjà été découverts et utilisés précédemment, et ils avaient permis de découvrir des solutions (utiles et cohérentes).

Une fois la partie texte décryptée (grâce aux périodes de révolution de certaines planètes du système solaire) on est censé comprendre qu'il sera question de Napoléon 1er (l'Aigle), de l'endroit (une plage au niveau de Golfe Juan) où il avait débarqué le 1er mars 1815 après s'être évadé de l'île d'Elbe, et sans négliger une autre date (100 jours après le 1er mars 1815), c'est à dire le dernier jour du Congrès de Vienne au cours duquel le sort et les ambitions de Napoléon 1er ont été scellés.

Cette autre date est le 9 juin 1815, et le 9 juin correspond aussi au jour où l'on fête les Diane (sœur d'Apollon).

Vient ensuite la détermination de la distance que devra parcourir la flèche d'Apollon (divinité liée à la lumière du jour) depuis Golfe Juan et sous-entendu d'une plage sur laquelle l'Aigle avait laissé l'empreinte de ses pieds (bottes) et donc au niveau zéro de la mer (Méditerranée).

C'est là qu'une simple astuce, négligée ou omise par les chercheurs, va changer le cours de l'énigme.

C'est grâce au mot CIEL que la distance de 256/257 km sera obtenue.
En utilisant le code A=1, le mot C I E L peut se transformer en 3 9 5 12 et ce nombre correspond à la durée du jour (en secondes) un 1er mars.

Selon les années et la localisation en France, cela peut varier un peu, mais pour que tout le monde (dans le cadre de la résolution de cette énigme) utilise les mêmes données, ça sera le mot CIEL qui devra servir de base de calculs.

Concernant la valeur de la vitesse de la lumière, que l'on prenne une valeur arrondie (300 000 km/seconde) ou une valeur plus précise (299 792,456 km/s) cela n'engendrera pas de différences importantes empêchant de découvrir la solution qui va suivre, surtout qu'à ce stade du jeu, on est censé utiliser une carte au 1/1 000 000ème pour effectuer des tracés.

Les calculs liés à une fraction de jour "sidéral" et à la vitesse de la lumière feront obtenir une distance de 256/257 km et donc 25,6/25,7 cm sur la carte 989, cela correspondra à la distance parcourue par la flèche d'Apollon depuis le bord de mer (à Golfe Juan).

A ces éléments, il est possible de rajouter un indice directionnel lié à la durée du jour et au 39 512 secondes qui représentent une durée de quasiment 11 heures, et en terme d'orientation si on demande de se diriger vers 11 heures cela donne un cap lié à l'aiguille d'une montre.
L'aiguille d'une boussole indiquant toujours le Nord, l'aiguille d'une montre pouvant indiquer une direction.

En appliquant cette astuce on peut alors déterminer, sur la carte 989, où se terminera la longueur du trait relatif à la flèche d'Apollon depuis Golfe Juan.

Aie confiance en l'aiguille (de la boussole) maintenant (en 780, pour la direction Sud), mais sache que tu seras trahi plus tard (en 420, car il faudra prendre en compte l'aiguille d'une montre).

L'auteur des énigmes a pu se douter que ces raisonnements pouvaient venir à l'esprit de certains chercheurs et pour éviter qu'ils remettent en cause trop rapidement la soluce (et la piste) de Dabo, il a alors prévu de donner très rapidement (moins de trois mais après le lancement du jeu) une ou plusieurs IS qui canaliseront les recherches, certes dans la bonne direction, mais dans le même temps empêcheront les chercheurs de tester certaines hypothèses pouvant mettre la puce à l'oreille pour douter de la soluce Dabo en 420.

Les IS telles que Venu de l'île d'Elbe (corroborant Napoléon 1er et Golfe Juan) et celle du 15 juillet 1993 relative au Tour de France cycliste donnant un secteur compris entre Serre-Chevalier et Isola 2000, ont été prévues pour empêcher les chouetteurs de chercher en dehors de ce "balisage".

Si ces IS n'avaient pas été diffusées aussi tôt, il est presque certains que des chercheurs auraient pu soumettre l'idée d'une flèche d'Apollon se dirigeant ou tombant au niveau de l'abbaye d'Hautecombe située justement à 256/257 km de Golfe Juan et figurant par un symbole bien distinct sur la carte 989.

Cette abbaye aurait même pu être envisagée (ce qui est quelque fois le cas) comme étant la Nef encalminée dans l'énigme suivante.

Même avec une Ouverture telle que Bourges et après une deuxième aide de Neptune dans la Manche, cela pouvait faire partie des hypothèses de jeu, dès lors que les chercheurs commencent à douter des solutions menant à Dabo.

Alors, où se termine le trait d'Apollon ?
Ben tout simplement au niveau du Col Des Aravis et il faudra prendre en compte une astuce toute simple pour expliquer l'altitude du lieu par rapport aux 1 969,697 mesures données dans l'énigme.
Je rappelle qu'en 500 j'ai utilisé le pas de 0,624 mètre et c'est la même valeur qui est prise en compte ici en 420. 1486 - 1229 = ?

Jusque-là je n'ai pas parlé du visuel et notamment de la lettre N plantée d'un compas. Cela ne suggère pas le Nord, par contre cela oriente vers la route Napoléon (la N85) qui est en quelque sorte une "fraction" du vol de l'Aigle.

La longueur (distance à vol d'oiseau) de cette voie de circulation (nature de ma lumière depuis l'énigme 470) est ÉGALE à la longueur du trait d'Apollon (Golfe Juan -----> Col des Aravis).

C'est une sacrée et impensable coïncidence, si on tient compte de tous les éléments de jeu rencontrés jusque-là et surtout si on rajoute ceux qui suivront (en 560).

Et j'allais oublier une autre coïncidence incroyable, lorsqu'on obtient cette solution, on peut se rendre compte après coup, que le nombre 46 241 860 est composé des mêmes chiffres que ceux qui composent l'altitude (1486) du col + ceux qui composent la valeur (0,624) de la mesure (le pas).

De mon point de vue, ça ne peut être que le fait de la volonté de l'auteur des énigmes, car il est totalement improbable qu'autant d'éléments accompagnés de précisions aussi importantes puissent être le fruit du hasard.

Une autre IS (une fois n'est pas coutume, etc) me pousse d'ailleurs à croire que cette soluce 420 est juste.
L'IS peut laisser penser que LAREDO est concerné, car ce lieu est situé en bordure de la mer cantabrique et par le fait que le nom de ce lieu est composé de lettres qui correspondent à 3 notes de musique.

Ces notes étaient utilisées en 580 à partir de la gamme de musique anglosaxonne et s'écrivaient A D C, ce qui correspond aux initiales de l'endroit où le trait d'Apollon se termine en 420 Col Des Aravis.

Si cet éclaircissement ne suffit pas, attendez de voir les éléments de jeu qui interviendront dans l'énigme suivante (la 560), et le doute s'estompera peut-être.

Image membre



P.s concernant la distance de 559 km (ou le nombre 559), je ne l'exclue pas des raisonnements de l'énigme 420, ni de ce qui pourra être utile ultérieurement. Cela est dû au fait que la somme des lettres des planètes utiles en 420, fait un total de 559 en A=0. Une coïncidence extraordinaire de plus...
DAN.338 le 11-02-2023 à 09:22 citer

Alors prête UN ARC à Apollon :

Image membre


Apollon est une divinité liée à la lumière (au soleil).

Nous devons lui prêter un arc après avoir localiser un lieu (Golfe Juan) relatif à Napoléon et au 1er mars 1815.

Cet arc de lumière (image) concerne la course du soleil, et un 1er mars en France cette course s'établira entre le lever et le coucher du soleil, c'est à dire durant un temps de 39 512 secondes (jour "sidéral").

Eblouissant, non ?
DAN.338 le 21-02-2023 à 19:26 citer

Q/R n° 37 du1997-06-04
------------------
TITRE: VERS LE CIEL:

SI JE REGARDE VERS LE CIEL EST-CE QUE CE LA M,AIDERA!
--------------------
JE NE PEUX PAS VOUS LE DIRE.
MAIS REGAR- DEZ BIEN LE BOUQUIN... AMITIES -- MAX


Dans le bouquin, à l'énigme 420, il est écrit (en lettres capitales et énormes) :

DU CIEL VIENT LA LUMIERE
DAN.338 le 12-06-2023 à 08:19 citer

Image membre


Image membre


Image membre